Carrefour affiche ses ambitions dans le e-commerce

Carrefour prévoit d’investir trois milliards d’euros entre 2022 et 2026 pour accélérer son développement dans le commerce en ligne.

Outre l’accélération du e-commerce, Carrefour prévoit une montée en puissance des activités « data et retail media » et la numérisation des services financiers, l’ensemble devant permettre au groupe de grande distribution de faire face à la concurrence du géant américain Amazon et d’accélérer son redressement.
Les investissements dans le numérique vont ainsi augmenter de 50% pour passer à 600 millions d’euros par an contre 400 millions par an en moyenne depuis 2018.

En conséquence, Carrefour a rehaussé son objectif d’investissements annuels à environ 1,7 milliard d’euros, dans le haut de la fourchette de 1,5 milliard à 1,7 milliard communiquée en début d’année.
« Au terme d’un premier plan de transformation réussi, nous voulons aujourd’hui transformer Carrefour, distributeur traditionnel doté de capacités de e-commerce, en une ‘Digital Retail Company’, qui place le ‘digital’ et la ‘data’ au coeur de toutes ses opérations et de son modèle de création de valeur », a expliqué dans un communiqué le PDG Alexandre Bompard.

Les investissements supplémentaires doivent permettre à Carrefour de porter à 10 milliards d’euros son volume brut de marchandise dans le commerce en ligne à l’horizon 2026.
Le géant de la distribution prévoit que le numérique contribue pour 600 millions d’euros additionnels au résultat opérationnel courant en 2026 par rapport à 2021.

Alexandre Bompard, qui dirige Carrefour depuis 2017, a vu son mandat renouvelé pour une durée de trois ans en mai. Alors que le groupe achève son plan stratégique lancé en janvier 2018, le dirigeant doit désormais conduire la nouvelle phase du redressement du groupe sans les ressources financières qui auraient pu être apportées par un rapprochement avec un concurrent. Les projets de fusion avec le canadien Couche-Tard et le français Auchan ont tous les deux échoué.
Alexandre Bompard a indiqué par le passé travailler sur un nouveau plan stratégique et procéder dans ce cadre à un examen des actifs du groupe. Le nouveau plan pourrait être dévoilé au début de l’année prochaine.

Source: Reuters